Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  le blog retraité cgt armentieres

le blog retraité cgt armentieres

L'actualité syndicale des retraités CGT 70 Pl.J.Guesde 59280 Armentières TEL 03 20 77 21 92 ou cgtularmentieres@gmail.com


Assemblée Générale des Retraité(e)s

Publié par Union Locale CGT d'Armentières sur 20 Mars 2015, 14:16pm

Assemblée Générale des Retraité(e)s

ASSEMBLEE GENERALE DES RETRAITE(E)S

MERCREDI 8 AVRIL 2015 à 14H

UNION LOCALE CGT PL.J.GUESDE ARMENTIERES

 

ORDRE DU JOUR :

1°/ Situation revendicative

2°/ Remise des cartes et du colis – Trésorerie

3°/ Renforcement du collectif

VENEZ NOMBREU(SES)X

 

Cher(e)s Camarades,

 

Depuis plusieurs années, 16 millions de retraités de ce pays, du secteur public comme du privé, constatent que leur situation ne cesse de se dégrader. Par dizaines de milliers, les 3 juin et 30 septembre, ils ont montré leur colère et leur détermination à ne pas laisser se poursuivre la dégradation de leur pouvoir d'achat, de leurs droits et garanties en matière de retraite et de protection sociale. Ils sont toujours en colère et dé­ter­mi­nés.

Pour la CGT, la retraite n'est pas un privilège ou une prestation sociale. Elle est un droit obtenu par le travail et son niveau est directement le résultat des rémunérations perçues pendant la vie professionnelle et le nombre d'années cotisées, corrigé de mesures de solidarité. Les re­trai­tés sont des citoyens à part entière, ils ont contribué au dé­ve­lop­pe­--ment éco­no­mi­que et so­cial de ce pays, ils ne demandent pas la charité, mais la dignité.

Inacceptable que 10 % des retraités vivent sous le seuil de pauvreté, que 7 % des retraités de 60 à 69 ans occupent un emploi en 2012, chiffre qui a doublé depuis 2006. La moitié d'entre eux y sont contraints par le montant insuffisant de leur pension.

Inacceptable, aucune revalorisation des pensions depuis le 1 er avril 2013 alors que le pouvoir d'achat des retraités baisse depuis des années du fait de l'augmentation constante des dépenses contraintes et des multiples mesures fiscales (CASA, disparition de la demi-part parent isolé, fiscalisation de la majoration pour 3 enfants, augmentation de la TVA, modification de l'assiette de la CSG, ...). Aujourd'hui trop de retraités, et particulièrement des femmes, sont en dessous du seuil de pauvreté, y compris avec une carrière complète. L'aggravation de la baisse du pouvoir d'achat des retraités ne résoudra en rien les difficultés financières des régimes de retraites, ni ne favorisera le retour de la croissance.

 

Inacceptables les reports successifs de la mise en œuvre de la loi sur l'adaptation de la société au vieillissement, alors que le reste à charge des personnes en perte d'autonomie ne cesse de croître. Les 0,3 % de la CASA prélevés sur les pensions doivent être intégralement attribués au financement de la perte d'autonomie.

Inacceptable que l'accès aux soins devienne de plus en plus difficile du fait du manque de médecins, des dépassements d'honoraires, du désengagement de la Sécurité Sociale provoquant l'augmentation du prix des complémentaires santé.

En con­sé­quence, nous re­ven­di­quons :

 

  • retour à la re­va­lo­ri­sa­tion an­nuelle de tou­tes les pen­sions et retraites au 1er jan­vier et le rat­tra­page des 30 mois sans re­va­lo­ri­sa­tions
  • indexa­tion sur l’évolution des sa­laires,
  • retour au droit à la re­traite à 60 ans et à un dé­part an­ti­ci­pé pour les mé­tiers pé­ni­bles ou in­sa­lu­bres,
  • mini­mum de re­traite équi­va­lant au SMIC pour tout re­trai­té ayant une car­rière com­plète,
  • le réta­blis­se­ment de la demi-part fis­cale sup­plé­men­taire pour tous les pa­rents iso­lés ayant éle­vé un en­fant et le retour à l’exo­né­ra­tion fis­cale des ma­jo­ra­tions fa­mi­lia­les de pen­sion pour les re­trai­tés ayant eu 3 en­fants,
  • une véri­ta­ble ré­forme fis­cale qui ga­ran­tisse l’éga­li­té en­tre les ci­toyens tout en fi­nan­çant les ser­vi­ces pu­blics.
  • main­tien et l’amé­lio­ra­tion des pen­sions de ré­ver­sion et la sup­pres­sion des con­di­tions de res­sour­ces,
  • la prise en charge de la perte d'autonomie par la Sécurité Sociale et donc la suppression de la CASA. Es­ti­mant in­suf­fi­sante la loi sur l’adap­ta­tion de la so­cié­té au vieillis­se­ment, ils re­ven­di­quent une aug­men­ta­tion des moyens per­met­tant l’amé­lio­ra­tion de la prise en charge, que ce soit à do­mi­cile ou en éta­blis­se­ment.

 

Nous exigeons qu’en 2015 soit por­té un coup d’ar­rêt aux po­li­ti­ques ré­tro­gra­des qui entendent réduire de 50 milliards les prestations sociales. Nous sommes dé­ter­mi­nés à mo­bi­li­ser les re­trai­tés pour la dé­fense de leurs pen­sions et de la pro­tec­tion so­ciale col­lec­tive. C’est pourquoi nous vous appelons à venir nombreux à la :

 

Manifestation Départementale Retraités le 1er Avril 2015 à Lille

Rassemblement entre 11H00 et 13H00

- à partir de 11H00 Place du Général de Gaulle à Lille

- et manifestation en direction de la Préfecture du Nord - Place de la République.

Départ collectif à 10H précise de l’Union Locale CGT ARMENTIERES

VENEZ NOMBREUX ET INSCRIVEZ-VOUS AU 03 20 77 21 92

 

Nous comptons sur vous, amicalement Lamerant Robert

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents