Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  le blog retraité cgt armentieres

le blog retraité cgt armentieres

L'actualité syndicale des retraités CGT 70 Pl.J.Guesde 59280 Armentières TEL 03 20 77 21 92 ou cgtularmentieres@gmail.com


MANIFESTATION DU 3 JUIN 2014 À PARIS

Publié par Union Locale CGT d'Armentières sur 22 Mars 2014, 09:30am

Les syndicats de retraités CGT, FO, FSU et Solidaires sont très en colère. Ce n’est, hélas, pas un poisson d’avril, les retraités ne percevront aucune revalorisation de leurs pensions de base au 1er avril. Celle-ci est reportée au 1er octobre, ce qui fera, pour la première fois, 18 mois consécutifs sans revalorisation. C’est un des sujets, mais pas le seul, qui sera au centre des mobilisations unitaires auxquelles appellent les quatre organisations début juin.

Les Syndicats de retraités sont très remontées contre le gouvernement. Et même si à la veille de leur conférence de presse de ce 1er avril celui-ci a changé, toutes les raisons de leur mécontentement demeurent. Avec une inconnue de taille : y aura-t-il un secrétaire d’Etat pour s’occuper de ce quart de la population française que sont les retraités ? La question mérite d’être posée car ce remaniement intervient alors que devait être présentée le projet de loi sur le vieillissement. Un texte très largement plébiscité dans sa démarche par le Conseil économique, social et environnemental la semaine dernière, mais critiqué tout aussi largement quant à la faiblesse des moyens alloués pour préparer notre pays au vieillissement de la population.

"Qu’on ne vienne pas nous dire que nous sommes des privilégiés" assurent les responsables syndicaux. Ils dénoncent toutes les mesures qui amputent leur pouvoir d’achat, notamment la fiscalisation des majorations de pensions accordées aux retraités qui ont élevé trois enfants qui devrait leur coûter 1,2 milliard d’euros.

De même, ils déplorent la Contribution additionnelle de solidarité (CASA) de 0.3% acquittée par les retraités imposables et qui leur a déjà coûté quelques 640 millions d’euros prétendument destinés à financer la perte d’autonomie. A ce sujet d’ailleurs, la CGT a prévenu contre toute tentative de reporter aux calendes grecques le vote de la loi sur le vieillissement et la perte d’autonomie pour lequel les retraités paient déjà depuis deux ans : "nous n’accepterons pas de hold-up sur ces 640 millions d’euros".

Cette nouvelle année est placée sous le signe de la poursuite d’une politique d’austérité qui tourne le dos aux espoirs de changement et qui aggrave la crise. Cela engendre mécontentement, déception, chez tous ceux qui sont touchés par le chômage, la précarité, les bas salaires, la baisse du pouvoir d’achat.

Le pays est déprimé non seulement politiquement mais aussi socialement.

La France de 2013 est celle :

  • des 1 000 plans de licenciements, de la non inversion de la courbe du chômage avec plus de 5,5 millions de chômeurs,
  • d'un nouveau recul du droit à la retraite pour les jeunes, la durée de cotisation passant à 43 annuités, avec augmentation des cotisations retraite de 0,15 %. Cette même augmentation, pour les patrons, sera compensée par une baisse de leurs cotisations de la branche famille de la Sécurité sociale.,
  • déplacement d’avril à octobre de l’indexation des retraites sur l’inflation : soit une perte de 0,6 % de pouvoir d’achat pour les petites retraites et une économie pour le gouvernement de 600 millions sur le dos des retraités.
  • Les retraites complémentaires subissent également une évolution des pensions à un niveau inférieur à l’inflation,
  • Maintien de la suppression de la demi-part pour les veuves et du gel du barème de l’impôt.
  • de l'augmentation injuste de l'impôt sur le revenu
  • de la TVA qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2014, qui passe pour l’une, de 19,6 % à 20 %, et pour l’autre, de 7 % à 10 %, elle coûtera plus de 6 milliards d’euros aux contribuables. À cela s’ajoute le refus du gouvernement de baisser, comme il s’y était engagé, la TVA de 5,5 % à 5 % sur les produits de première nécessité.

Le tout pour financer une partie du « crédit impôt compétitivité emploi » de 20 milliards d’euros, cadeau dont vont bénéficier les entreprises… sans condition d’engagement en faveur de l’emploi, sans contreparties.

La baisse des dépenses publiques de 15 milliards par an de 2014 à 2017 pour financer le « pacte de responsabilité », il s’agit avant tout d’un marché de dupes qui coûtera très cher au monde du travail et aux finances publiques.

On le voit bien, ce gouvernement est complètement enfermé dans sa politique de rigueur, d’austérité et de baisse du pouvoir d’achat des retraites. C’est pourquoi Les Retraités CGT ont  fait signé une pétition sous forme de carte de vœux et en ont remis 120 000 au Président de la République qui porte sur les questions de pouvoir d’achat et dénonce les mesures régressives prises par ce Gouvernement dans la dernière période, et aussi nos exigences revendicatives, à commencer par la revalorisation immédiate des pensions.

 

"Tout confirme qu’à moins de faire le choix d’une crise politique grave, un changement de cap gouvernemental est nécessaire. Tout artifice, tout changement de tête sans rupture avec les politiques d’austérité, remanier aujourd’hui pour ne rien changer, sera interprété comme du mépris."

Pour porter haut et fort nos revendications, nous avons convenu d’une action nationale des retraités à Paris le Mardi 3 juin 2014, nous avons décidé dès maintenant d’un plan de travail avec l’objectif de faire un bus pour ARMENTIERES, BAILLEUL, HAZEBROUCK, MERVILLE et les environs, nous vous demandons dès à présent de nous dire si vous souhaitez y participer et éventuellement le nombre de places de bus à retenir.

MANIFESTATION DU 3 JUIN 2014 A PARIS

 

La CGT a décidé d’organiser une grande manifestation nationale à Paris, le mardi 3 juin 2014.

Nous avons la responsabilité d’assurer le succès de cette manifestation avec l’objectif de plus de 20 000 manifestants attendus.

Les contraintes de transport sont lourdes pour rejoindre la capitale. Pour faire face aux frais nous avons décidé de vendre des foulards rouges au prix minimum de 3 euros; la recette obtenue servira à financer une partie des frais engagés.

 

ORGANISATION DE LA MANIFESTATION :

  • Départ 8h30 de Union locale d’Armentières
  • Pique-nique géant à partir de 11 heures dans un des jardins de la capitale.
  • Prise de parole du Secrétaire général de l’UCR à 12 h 45.
  • Manifestation en direction du Ministère des Affaires sociales de 3 km maximum à partir de 13 heures.
  • Fin de la manifestation à 15 heures
  • Retour Armentières vers 19h

 

……………………………………………………

MANIFESTATION DU 3 JUIN 2014 À PARIS

 

Inscription

 

 

 

Nom : ................................................................. Prénom : ..................................................

 

Adresse ………………………………………………………………………………………………

 

 

Je participe et Je m’inscris pour la manifestation à Paris : ……………...nombre de place de bus à retenir

 

                

Fiche à retourner à :  

  • Syndicat CGT interpro des Retraités Union locale CGT 70 Pl.J.Guesde 59280 Armentières
  • Tel : 03 20 77 21 92                 Fax : 03.20.44.27.77

 

 

MANIFESTATION DU 3 JUIN  2014 À PARIS
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents